The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Mel torquatos constituto ex, eros primis aperiam sed cu, vel in oratio corpora eligendi. At mel alii dissentiunt, duo ad inimicus quaerendum.

Top

Comment montrer à un recruteur qu’on est motivé

Montrer sa motivation à un recruteur est primordial pour décrocher un poste. Mais il ne suffit pas de le dire, il faut le prouver. CV, lettre, entretien : découvrez les techniques qui garantiront aux recruteurs que vous êtes motivé.

 

Dans le CV

Dans une candidature, il n’y a pas que la lettre pour montrer sa volonté de décrocher le poste. Votre motivation peut aussi transparaître dans le CV. Pour cela, pensez à mettre en valeur vos compétences qui sont recherchés par l’entreprise. « Lorsque l’on voit les compétences qui collent à l’annonce directement en exergue dans le CV, cela signifie que le candidat s’est donné du mal pour adapter son CV et, donc, qu’il est motivé », estime Valérie Sablé, directrice associée de Robert Half.

N’hésitez pas non plus à mentionner vos qualités dans l’accroche. Par exemple, si vous visez un poste de commercial dans une SSII, mentionnez dans l’entête votre persévérance, vos aptitudes relationnelles et vos connaissances techniques.
Enfin, veillez à optimiser la rubrique Expérience professionnelle. « Le candidat doit cibler les expériences qui correspondent le plus au poste et les mettre en avant », ajoute Stéphanie Wojciechowski, responsable du recrutement chez Sifaris. Cet effort de personnalisation sera, là aussi, une manière de marquer des points.

Dans la lettre de motivation

Écrire, dans votre lettre ou mail de motivation, que vous êtes enthousiasmé par le poste ne sert à rien si vous n’expliquez pas pourquoi. « Il faut personnaliser la lettre de motivation et montrer son intérêt pour le secteur, l’entreprise et le poste », souligne Anne-Laure Germond, porte parole à la direction générale de Pôle emploi.

Faites évaluer votre CV par un expert de votre domaine

Mais impossible d’y parvenir sans effectuer une recherche pour se renseigner sur la philosophie et la culture de l’entreprise. Ce sont les informations récoltées qui vous serviront à mettre en parallèle votre parcours et le poste proposé. Par exemple, si l’entreprise privilégie le management collectif, mentionnez votre goût du travail en équipe. Aux yeux du recruteur, cet effort sera le signe indéniable de votre intérêt pour le poste et l’entreprise.

Lors de la prise de rendez-vous

La prise de rendez-vous par téléphone est aussi l’occasion d’attester que vous êtes motivé. Commencez par faire preuve de flexibilité quant aux dates qui vous seront proposées pour le rendez-vous. Car « c’est au candidat d’être disponible et non au recruteur », indique Stéphanie Wojciechowski. Votre disponibilité immédiate sera interprétée comme un gage de motivation
Si vous n’êtes pas disponible le jour où le recruteur vous convie en entretien en raison d’une réunion ou d’une rencontre avec un client, expliquez-le. Prenez ensuite les devants en proposant un autre rendez-vous le jour d’après. Avant de raccrocher, n’oubliez pas de glisser une phrase rappelant le sérieux de votre démarche. Par exemple : « je suis content d’avoir été contacté car ce poste m’intéresse réellement » ou encore « j’ai hâte de vous rencontrer afin de vous présenter ma motivation. »

Lors de l’entretien d’embauche

Le jour J, soyez ponctuel. « En étant 10 minutes en avance, le candidat envoie un message positif démontrant qu’il a voulu parer aux éventuels aléas et voir le cadre de travail de l’entreprise», note Stéphanie Wojciechowski. C’est lors de cette rencontre que vous verbalisez votre motivation. Pour réussir à la transmettre par oral, il n’y a pas de secret : il faut anticiper la rencontre et s’entrainer à répondre aux questions de base. En amont de l’entretien, « faites une introspection en vous posant ces questions : pourquoi ce poste, cette entreprise, quels sont mes atouts, mes faiblesses… », propose Anne-Laure Germond.

Pendant l’échange, utilisez un champ lexical adapté ainsi que des verbes d’action : « je suis vivement intéressé par ce poste », « m’impliquer dans cette fonction correspond tout à fait à mes attentes » ou encore « je serais très heureux de pouvoir rejoindre vos équipes. » Enfin, « venez avec de quoi noter et une liste de questions que vous souhaitez aborder ; vous montrerez que vous vous êtes projeté dans l’entreprise », préconise Valérie Sablé. À la fin du rendez-vous, il est recommandé de remercier votre interlocuteur en rappelant votre intérêt pour le poste.

Lors de la relance

Qu’elle s’effectue par mail ou par téléphone, la relance est une nouvelle opportunité de rappeler que vous voulez décrocher le job. « En quelques lignes, synthétisez les points de l’entretien et confirmez votre souhait de vous positionner pour le poste », résume Valérie Sablé. Si vous relancez le recruteur par téléphone, pensez, de nouveau, à le remercier pour l’entretien. « Cela permet de le relancer sans être trop lourd et de rester dans sa mémoire », conclut Stéphanie Wojciechowski.

Ce qui n’est pas de la motivation aux yeux des recruteurs
  • Dire que l’on est intéressé par le poste du fait de la rémunération
  • Exprimer son intérêt pour l’entreprise car elle est située à 5 minutes de chez vous
  • Contacter le recruteur tous les jours pour lui dire que l’on veut le poste
  • Poser des questions qui ne sont pas pertinentes pendant l’entretien
  • Ne pas accepter un salaire inférieur à ce que vous espériez.

Besoin d’aide pour vos candidatures ? découvrez nos services

WhatsApp chat
You don't have permission to register