The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Lorem ipsum dolor sit amet, quo veri iuvaret ex, iusto pericula efficiendi pro id. Te vis labores accusamus.

The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Mel torquatos constituto ex, eros primis aperiam sed cu, vel in oratio corpora eligendi. At mel alii dissentiunt, duo ad inimicus quaerendum.

Top

Jeunes sans expérience, pour étoffer votre CV, allez piocher dans vos activités extra-professionnelle

Ce n’est pas parce qu’on n’a pas ou peu d’expérience professionnelle qu’on n’a aucune expérience. Votre expérience de jeune, c’est en dehors des cases habituelles du CV qu’on la trouve : dans vos activités sportives, culturelles ou associatives, dans les talents personnels que vous développez mine de rien au travers de vos hobbies, dans les voyages qui élargissent votre vision du monde, etc.

Poser des mots qui font écho aux compétences attendues par les entreprises

« Quelqu’un qui n’a pas d’expérience professionnelle doit se référer au savoir-être », conseille Thierry Andrieux fondateur d’Humanessence, « il doit poser sur son CV des mots qui font écho à des compétences attendues par les entreprises ». Dans un contexte où la compétition est omniprésente, le recruteur repèrera notamment votre tempérament de compétiteur si vous les mettez en avant en mentionnant le sport que vous pratiquez. Le pavé centres d’intérêt peut devenir un pavé de compétences de savoir-être : l’esprit d’équipe par exemple peut s’exprimer différemment selon que vous pratiquez un sport individuel ou collectif, sachez jouez des nuances et montrer que tout athlète a conscience qu’il ne gagne jamais totalement seul. Pratiquer un sport est aussi synonyme d’assiduité. À vous d’analyser votre discipline afin de voir à quelle compétence elle peut correspondre. Votre self-control doit beaucoup à votre pratique régulière d’un art martial, votre leadership se lit dans votre rôle de capitaine d’équipe, ce sont des qualités que les entreprises recherchent.

Des capacités de leadership, d’organisation ou de gestion peuvent aussi se lire dans une expérience au sein d’un BDE (bureau des élèves), en tant que président, adjoint ou trésorier. « Ce type d’expérience parle d’un potentiel managérial, de capacité à prendre une place d’organisateur, capacités que l’on retrouve chez un capitaine d’équipe de sport ou chez quelqu’un d’investi dans une association », poursuit notre interlocuteur.

Vos voyages sont d’autres expériences à mettre en avant. Si vous connaissez plusieurs endroits de la planète, vous pouvez faire valoir votre ouverture à d’autres cultures et la pratique d’une ou plusieurs langues étrangères. Les globetrotters ne sont pas les seuls à disposer d’atouts, les randonneurs qui arpentent leurs montagnes natales peuvent valoriser la persévérance, un sens organisationnel et l’expérience du terrain, au sens propre du terme, et de ses aléas.

Le dynamisme, la capacité à s’engager, à s’intéresser sont d’autres qualités que les personnes qui pratiquent régulièrement une activité extra-professionnelle ont en commun.

Travailler par objection

Tout dans vos expériences extra-professionnelles n’intéresse pas les recruteurs.

Que vous adoriez les soirées karaoké par exemple a peu de chance de faire mouche dit comme ça. Que vous les organisiez, peut changer la donne pour un poste au Club Med, mais nous ne garantissons rien. Il vous faut donc trier. Il faut aussi savoir jouer des objections bardées d’idées reçues sur les jeunes. Vous savez qu’on parle mal de vous et qu’on vous met tous dans le même sac : un jeune = pas ponctuel, pas présentable, vocabulaire réduit au langage SMS… « Si vous montrez le contraire, vous marquez des points », note Thierry Andrieux.

Au stade du CV, cela peut se faire en une ligne qui indique le nom d’un club, un rôle, la fréquence de l’activité, des trophées s’il y en a, ou des destinations d’où vous êtes revenu avec de nouveaux acquis… et citer lesquels.

Se préparer à être questionné sur chaque mot de son CV

Les mots de votre CV pouvant être décortiqué par un recruteur, ne les choisissez pas au hasard pour faire bien

Attendez-vous à être questionné en entretien sur chacun d’eux. Prenez aussi le CV pour ce qu’il est : une petite clef d’entrée dans un processus de recrutement. Cela veut dire qu’il est « très difficile pour un jeune de se vendre sur son CV et qu’il faut qu’il soit très préparé à étayer les expériences qu’il mentionne pendant l’entretien », conclut-il.

WhatsApp chat
You don't have permission to register