The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Lorem ipsum dolor sit amet, quo veri iuvaret ex, iusto pericula efficiendi pro id. Te vis labores accusamus.

The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Mel torquatos constituto ex, eros primis aperiam sed cu, vel in oratio corpora eligendi. At mel alii dissentiunt, duo ad inimicus quaerendum.

Top

Fiche métier : Social Media Manager

Le contexte

Les réseaux sociaux se sont tellement ancrés dans le quotidien des consommateurs que les marques ne peuvent plus les ignorer dans leur stratégie marketing. Ces plateformes servent à la fois d’espace d’information et d’expression. Elles créent de nouveaux usages et de nouveaux jobs. Le Social Media Manager fait partie de ces nouveaux métiers et répond au besoin des entreprises. A savoir gérer leur image et leur présence en communiquant efficacement sur les différentes plateformes de réseaux sociaux.

Le métier de Social Media Manager

Le Social Media Manager se présente comme un spécialiste des réseaux sociaux et de leur univers. Son objectif consiste à optimiser la présence de son entreprise sur les réseaux sociaux (on parle de plateformes telles que Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat, Linkedin, etc.). Il doit faire rayonner l’image de la société tout en s’assurant du caractère positif des messages auprès des utilisateurs. On parle d’entreprise ici, mais les sujets confiés peuvent aussi être un produit, une offre de services ou même une personne dirigeante.
Ce métier est une évolution naturelle de celui de Community Manager, apportant au rôle d’exécution de ce dernier, une dimension stratégique. En effet, le Social Media Manager est un décideur, responsable de la communication numérique de la marque.

Ses missions se répartissent comme suit :
– Mesurer l’audience numérique de la marque (réseaux sociaux mais aussi forums, blogs, …)
– Évaluer son e-réputation en fonction de ses différentes cibles
– Elaborer, proposer et mettre en place une stratégie de communication, marketing et éditoriale sur les différents réseaux sociaux (en relais de celle de l’entreprise)
– Assurer une veille concurrentielle et technologique sur le web pour mieux optimiser sa stratégie d’influence
– Tisser des partenariats avec des influenceurs d’opinion
– Suivre les développements technologiques et comportementaux sur les réseaux sociaux
– Planifier la production de contenus pour alimenter les différents canaux
– Lancer, suivre et mesurer les performances des campagnes (analytics)
– Encadrer les E-reputation managers et les Community managers en charge de l’application de la stratégie de communication
– Suivre et proposer des formations sur les nouvelles technologies exploitables dans la mise en place de la stratégie de communication (par exemple sur les évolutions du digital marketing : inbound, data, viral, etc.)

Sa place dans l’organisation

Ce poste existe au sein d’entreprises ayant déjà une certaine maturité sur le numérique (en ayant déjà mis en place du community management par exemple) ou en agences.
Sa feuille de route le rattache aux principales directions de l’entreprise, le plus souvent direction de la communication ou direction marketing. Dans une entreprise plus réduite ou plus familiale, il est souvent en lien direct avec le fondateur (et gère parfois aussi l’image du dirigeant). En agence, il dépend souvent d’un Directeur.trice de pôle ou d’un Head of Social Media (quand il n’en est pas lui-même le manager).

Les autres noms du Social Media Manager

Responsable des réseaux sociaux, Social Media Marketer, Responsable Influence, Expert social media, Directeur de pôle social media, Head of social media… Les appellations sont multiples et font aussi parfois écho à des postes moins seniors comme Community manager, Animateur de médias sociaux, etc.

Les aptitudes et compétences

Le Social Media Manager est un expert de l’univers numérique, passionné par les comportements d’achats (mais aussi la manière de dialoguer avec eux), tout autant que par les nouvelles technologies.


Il allie les compétences d’un marketer capable d’analyse et de créativité (il connaît donc le webmarketing, les contenus, la publicité, l’affiliation, le display, le CRM, la data, etc.), à celles d’un excellent communicant (influence, institutionnel, produit, crise…), mais aussi d’un technicien capable de comprendre les différents outils (et leur évolution si rapide).
Il est également un leader qui sait faire preuve de réactivité dans une situation d’urgence : il peut être amené à mettre en oeuvre une communication de crise.
À noter que ce poste nécessite une maîtrise parfaite de l’anglais, surtout si la mission consiste à travailler à l’échelle internationale .

La formation

Ce poste étant à la fois stratégique et management, les entreprises qui recrutent privilégient une formation supérieure en bac+5 (idéalement digital, marketing ou communication) et attendent un minimum de 5 ans d’expérience dans le social media. Plus souvent, ce poste est confié à des experts pouvant se prévaloir d’une dizaine d’années d’expérience, dont 2 à 3 ans sur un poste de Community Manager.

La remarque YELEU sur le métier de Social Media Manager

Ce poste a de belles perspectives d’évolution devant lui, avec l’avénement du numérique et tous les réseaux sociaux qu’on ne connaît pas encore. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue qu’il est nécessaire de toujours garder la main sur les outils : produire, utiliser, tester restent des actions essentielles pour maîtriser les réseaux sociaux.

 

>> A lire également “Qu’attendent les recruteurs en lançant un “Pourquoi vous et pas un autre ?”

WhatsApp chat
You don't have permission to register