The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Mel torquatos constituto ex, eros primis aperiam sed cu, vel in oratio corpora eligendi. At mel alii dissentiunt, duo ad inimicus quaerendum.

Top

La recherche d’emploi d’un jeune diplômé au Cameroun

La recherche d’emploi d’un jeune diplômé au Cameroun

 @philippejong

@philippejong

Fraichement diplômé en master d’une école privée de Yaoundé, me voici sur le marché du travail. Par ou commencer ? Selon les discours du directeur de l’école avec notre bac+5 en poche nous ne devrions pas avoir trop de mal à trouver un emploi et en plus un poste à responsabilité (certainement pour justifier les 600 000 fcfa annuels de frais de scolarité). Serein, je commence par essayer de rédiger mon cv, à cours d’idée et ne sachant par ou commencer (et oui notre programme était si chargé que nous ne pouvions insérer des cours supplémentaire selon la direction) je me rends dans le cybercafé le plus proche de chez moi. On m’a dit qu’on y vendait des imprimés de CV à 100 fcfa. J’en achete un et je me mets à remplir les espaces libres, je commence par le nom, les compétences et la j’arrive sur la partie expérience…Je bloque… La seule expérience que j’ai pu avoir c’est celle dans la quincaillerie de mon oncle ou j’étais vendeur pendant les vacances. “Centre d’intérets” : lecture, association des jeunes dynamiques, football.

Mon CV rédigé je me mets à la recherche des offres d’emplois, j’ouvre la page google et je tape “emploi Cameroun” et je tombe sur une annonce d’une importante ONG de la place qui recherche 3 jeunes chefs de projets. Pour postuler ils réclament un dossier en 5 exemplaires contenant : une photocopie de mes diplômes, une lettre de motivation, une photo et mon CV et tout cela doit être déposé dans leurs locaux. Comment rédiger une lettre de motivation ? Que dois-je dire ? A quoi cela sert ? je fais une recherche sur internet, je trouve quelques conseils généraux et des modéles. J’en choisis un et le recopie à 2 mots prés…

Vivement intéressé, je vous adresse mon dossier de candidature valable pour tout poste compatible à mes formations et expériences dans le métier de chef de projet, titulaire d’un master, je pense disposer des arguments requis pour assurer avec succès les fonctions relatives aux différents postes dont vous me confirez la responsabilité”

Fier de moi j’imprime mon CV et ma lettre de motivation. Le lendemain je me rends au siege de l’ONG, et la je trouve une longue file de pres de 500 m, apparemment je n’étais pas le seul à avoir vu cette annonce. Apres 3 heures d’attente j’arrive enfin à la guérite et je dépose ma candidature. L’opération m’aura couté : transport+impression+recherche internet, envrion 1200 fcfa. Mais bon c’était pour la bonne cause…et puis vu la qualité de mon cv de ma lettre ils vont certainement me convoquer pour un entretien.

capture-decran-2016-09-19-00-48-59

@philippejong

Histoire de mettre toutes les chances de mon coté (j’ai lu quelques articles sur internet qui m’ont un peu mis le doute sur la qualité de ma candidature ) je fais de nouvelles recherches et j’envois le meme dossier à une dizaine d’offres. Persuadé d’etre appelé au moins par l’une d’elles je reste serein. Une semaine, deux semaines pas de nouvelles, aucun mail, pas d’accusé de réception ou de mail de refus, rien. Un ami me conseil de m’inscrire au Fond National de l’emploi (FNE), à ce qui parait ils sont les mieux placés pour nous aider à trouver un job. Je m’y rends plein de confiance des le lendemain matin. Apres avoir effectué mon inscription on m’envoit dans une salle, nous sommes 4 ou 5 et un écran qui diffuse des conseils sur la recherche d’emploi et le fonctionnement du FNE. Apres 45 mn je décide d’aller voir un conseiller emploi, aucun n’était à son poste. Apres 3heures d’attente je suis enfin reçu, j’expose ma situation et surtout ma détresse, le conseiller me fait comprendre qu’il n’a aucune offre d’emploi actuellement…Et de continuer mes recherches sur les sites d’emploi…

Abattu, je sors du FNE et je rejoins des anciens camarades de classe dans un bar, on fait un bilan de nos recherches et on se rend compte que nous avons tous les memes difficultés. Aucun retour de nos candidatures… 3 mois et toujours aucun emploi, un oncle qui travail dans la fonction publique me conseil de passer des concours de l’état. Chez nous les frais d’inscriptions s’élevent à 25 000 fcfa, pour 50 postes dans tous le pays, autant dire que la probabilité pour que je sois pris est extrêmement faibles, mais déprimé j’accepte, on ne sait jamais.

En salle d’examen nous sommes pres d’un millier à passer le meme concours, et je confirme à nouveau que mes chances d’etre séléctionné sont quasi inexistantes. Comme je m’en doutais, mon nom ne figure pas dans la liste des retenus. Mais j’aurai au moins rempli les caisses de l’état.

Quelques mois plutard je tombe sur une offre d’emploi assez alléchante, un poste de commercial ou l’on ne demandait pas d’expérience, juste de la motivation et de la résistance au stress, il y’avait meme le numéro de téléphone de l’entreprise affichée, contrairement à toutes les autres annonces. Apres un coup de fil, le responsable de l’entreprise me convoque pour un entretien. Enfin mon 1er face à face avec un recruteur, j’exalte de joie, je suis tout excité !! Arrivé dans les locaux de l’entreprise, je suis recu et l’entretien démarre, je me présente rapidement et le recruteur me pose d’entrée de jeu des questions sur ma disponibilité, ensuite me fait comprendre que je n’aurai pas de salaire, je serai payé à la commission à condition d’atteindre un certain palier, pas de frais de transports non plus…

Je me dis qu’après tout cela me ferait une 1ere expérience professionnelle que je pourrais valoriser par la suite et j’accepte le poste…Apres 3 semaines, mes économies épuisées avec les frais de taxis, je décide d’abandonner… Retour à la case départ… Que faire ? Comment trouver un job ? à quoi bon passer 5 ans sur les bancs de l’école si c’est pour ne pas pouvoir mettre en pratique ce que j’ai appris ? Je perds confiance en moi, je n’ose plus postuler pour des postes à responsabilité ou en lien avec mon niveau d’étude, j’envois mon cv à tous types de postes, secrétaire, agent d’accueil, assistant de direction, chargé de courrier… Il me faut un job je suis pret à accepter tous les métiers pourvu que je perçoive un salaire… Finalement résigné je me mets à faire des petits boulots payés à la journée, vendeur (plutôt rabatteur) de téléphone un jour, serveur un autre, gérant de cyber café en remplacement d’un cousin. Et si je passais un autre master ? dans une autre filiale j’aurai peut etre plus de chances… Et me revoila reparti à l’école…

Si ce jeune avait bénéficié d’une formation en technique de recherche d’emploi ou s’il avait été encadré par un mentor qui l’aurait aidé à concevoir un CV performant, à prendre connaissance de ses qualités et des entreprises et secteurs en phase avec ses aspirations et son diplôme ? Ca aurait pu sans doute améliorer l’efficacité de sa recherche d’emploi.

Au Cameroun de nombreux postes ne sont pas pourvus à cause de la qualité des candidatures trop généralistes et pas assez personnalisés. On peut être compétent et avoir un mauvais CV, on peut être compétent et être mauvais en entretien d’embauche. Aujourd’hui pour se démarquer, les jeunes diplômés doivent apprendre à se vendre en rédigeant des CV et des lettres de motivations percutantes. Pour aider les jeunes diplômés YELEU a mis en place un conseiller emploi en ligne (Mr CV) sur Facebook messenger. Disponible 24/24, il répond à toutes les questions sur la recherche d’emploi, corrige les CV et les lettres de motivation, cherche des offres d’emplois et vous motive au quotidien par des challenges.

Conseiller emploi

Lis également notre article sur  les 20 erreurs classiques du chercheur d’emploi

WhatsApp chat
You don't have permission to register