The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Lorem ipsum dolor sit amet, quo veri iuvaret ex, iusto pericula efficiendi pro id. Te vis labores accusamus.

The Best Job Listing Theme. Everything you need.

Mel torquatos constituto ex, eros primis aperiam sed cu, vel in oratio corpora eligendi. At mel alii dissentiunt, duo ad inimicus quaerendum.

Top

Leadership selon House of Cards : Sachez faire de beaux discours

Les héros de la série, Fank et Claire Underwood n’ont qu’un seul objectif : le pouvoir. Pour l’obtenir puis le conserver, le couple aux dents longues use de méthodes plus qu’audacieuses. Et meme si celles-ci nous semblent extrêmes et contestables, elles demeurent pertinentes pour qui veut exercer un leadership efficace en entreprise.

Sachez faire de beaux discours 

Cher Yeleur, Frank Underwood nous donne une leçon de leadership pour s’imposer et faire bonne impression dans notre vie professionnelle.

En campagne pour les primaires, Frank Underwood fait escale, dans l’épisode 3 de la saison 4, en Caroline du Sud, l’état dont il est originaire. Ce matin-la, comme tous les dimanches, la plupart des habitants afro-américains de la petite ville de Gaffney sont à la messe. Frank va leur servir un discours galvanisant, aux airs de prêche. Chaque silence a été placé avec précision, chaque anecdote choisie avec soin, chaque inflexion de voix répétée jusqu’à paraitre naturelle… L’objectif de Franck : susciter l’émotion, tisser un lien et toucher les gens au coeur pour les convaincre.

DEUX MINUTES POUR SEDUIRE

Avant de se lancer, Frank fait un petit signe au choeur de l’église. Un truc connu de tout bon conférencier : un clin d’oeuil, un sourire, un geste de la main en direction d’une partie de votre auditoire et vous créez une proximité immédiate avec lui. Frank enchaine ensuite rapidement avec son discours : il sait qu’un orateur a deux minutes pour capter l’attention. Il évoque alors les difficultés quotidiennes de la population à trouver l’essence en ces temps d’embargo pétrolier. Vous aussi impliquez votre public en abordant un sujet qui le concerne directement. Montrez que vous n’êtes pas coupé de la réalité, parlez des problèmes concrets des gens, multipliez des exemples.

 

Un bon orateur façonne les esprits et ravit les coeurs

 

REPETER N’EST PAS TRICHER

Tout au long de son speech, Frank cherche également à donner l’impression qu’il est proche de l’assemblée : il descend de l’estrade pour aller au contact du public, il use et abuse du “nous” et parle comme un enfant du pays en racontant ses souvenirs de Gaffney…Ce faisant, il déploie une aisance qui donne à son intervention des allures de prise de parole spontanée alors qu’elle est en fait travaillée ! Frank a ciselé son discours et l’a appris par coeur. Il l’a ensuite répété comme un acteur. Connaitre son texte et explorer les émotions qui l’accompagnent permettent de gagner en aisance et en naturel pour se focaliser sur le lien avec le public. Un must en temps de langue de bois.

Yael Gabison

WhatsApp chat
You don't have permission to register